pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 20/01/2018 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 10 visiteurs sont connectés

De A à Z ...
Quelques actualités à Pompignac, alentours et un peu partout ailleurs ...
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
Vous pouvez maintenant publier librement un commentaire à propos de chaque texte signalé par ce lien : ➽ Commentez
20 janvier 2018 - Voies prioritaires ou choix arbitraires ?
Regardez les photos des projets de travaux programmés par notre maire et son conseil municipal sur les voies jugées prioritaires et comparez avec mes photos ci-dessous d'une voie non prioritaire et dites-moi si je me trompe en pensant qu'il y a quelque chose de fort subjectif (je reste poli) dans les définitions des priorités de travaux urgents de voirie qui justifient une procédure budgétaire d'exception.


A cause du mauvais temps et du vent ce matin je ne suis pas allé jusqu'au chemin jugé non prioritaire de Bouchet mais j'imagine que sa totale absence d'entretien a dû avoir les mêmes conséquences que celles que je vous montre ci-dessus.
Nous sommes loin, très loin, des beaux trottoirs botaniques soigneusement entretenus de la route de l'église près du centre bourg !

Comment faudra-t-il dire cela pour que les habitants concernés soient enfin entendus ?

Lors du dernier conseil municipal j'ai entendu le maire dire ceci :
« Quand on laisse trainer l'investissement absolument indispensable, ou qu'on le fait pas, on produit de l'endettement que l'on transfère sur l'équipe suivante »
Or n'oublions pas que l'entretien de la voirie est un dépense obligatoire, au même titre que l'entretien des écoles, en conclusion le maire le dit lui-même: il est en train de créer de l'endettement pour la commune.
19 janvier 2018 - Vœux du maire
Je n'aurai pas la possibilité d'assister aux vœux du maire ce soir et je suis désolé de savoir que je ne pourrais pas vous en faire un compte-rendu.
Toutefois si vous y allez et pensez ensuite qu'il serait intéressant d'en faire un compte-rendu je publierai avec plaisir votre texte. Merci d'avance.
16 janvier 2018 - Conseil Municipal
Ce conseil municipal du 15 janvier qui devait être essentiellement technique nous a permis d'apprendre une chose importante: il n'y a aucun financement possible pour le déplacement et la construction d'une école élémentaire nouvelle, ce projet est donc reporté au prochain Selon l’académie française « mandature est un néologisme incorrect et totalement inutile, né de l’intime conviction de certains que plus un mot est long, plus il confère d’importance à la chose qu’il désigne.
On a toujours dit mandat pour nommer non seulement la fonction, la charge publique conférée par élection, mais aussi la durée d’exercice de cette charge Durant son mandat, et non Durant sa mandature »
mandat
.
Avec le niveau d'endettement record de la commune et le peu de terrains restant à vendre on se demande d'ailleurs comment le futur conseil municipal pourra trouver au minimum le 2 millions (chiffre annoncé en conseil) nécessaires pour la construction de cette école.
Tout cela parce que la commune a voulu faire une luxueuse école maternelle de prestige qui a plombé nos finances pour longtemps.
Cette école maternelle, le restaurant scolaire et son environnement nous ont en effet coûté la somme exorbitante de 5 à 6 millions d'euros.

Donc comment faire pour trouver de nouveaux financements ? Tout bêtement en faisant venir un maximum de nouveaux habitants sur des terrains de plus en plus petits et de plus en plus chers.
Mais si on fait venir de plus en plus d'habitants pour financer un aléatoire projet d'école nouvelle il faudra des classes de plus en plus nombreuses, c'est une course absurde et sans fin qui nous attend dans les prochaines années.

Comme on disait autrefois à Pompignac quand la commune était encore rurale on n'arrête pas de mettre la charrue devant les bœufs et donc d'improviser en permanence.

En définitive une nouvelle classe sera logée dans un local préfabriqué installé dans la cour de l'école élémentaire, tout comme on a installé la salle de judo et de gymnastique dans un préfabriqué, la bibliothèque dans un petit local annexe à la salle des fêtes et du mobilier de la salle des fêtes stocké dans un disgracieux conteneur industriel.
Dans ces conditions on peut se demander si la construction d'un stade de tennis couvert, la réfection luxueuse des locaux de la maison de Cadouin et de la maison de bourg, l'achat d'un local dans le centre médical, la création d'une école de musique étaient vraiment des priorités.
Plus d'habitants ça veut aussi dire plus de voitures, donc plus de parkings et une voirie de plus en plus utilisée donc à entretenir.
Mais plus d'habitants ça veut aussi dire plus de rejets d'eaux usées, or si la station d'épuration a bien été prévue pour 4 000 habitants elle doit être obligatoirement complétée par cette zone naturelle dite libellule, indispensable à la qualité des eaux rejetées dans la Laurence, hélas pour réaliser cette zone libellule il aurait fallu d'abord acheter le terrain nécessaire, et donc prévoir cette opération au PLU, ce qui n'a pas été fait, improvisation oblige, générant donc des retards considérables pour ce projet indispensable, j'imagine que le Préfet, en tant qu'autorité chargée de la police des eaux, ne manquera pas de nous le rappeler un des ces jours.

Heureusement que nous avons une brasserie à Pompignac, car nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge ! ... et aussi un bon horloger car il faudra bien un jour remettre les pendules à l'heure.

En résumé la pensée majoritaire se résume donc ainsi :
« Nous sommes au bord du précipice mais pour nous en sortir nous ferons un grand pas en avant »
17 janvier 2018 - Commentaire de Alain Roux, président du RAPP de 2010 à 2014

Cher pompignac.net,

Je souscris entièrement à tes propos sur le cout trop élevé de l'école maternelle figurant dans ton compte-rendu du Conseil Municipal du 15 janvier 2018.
J'ajouterai simplement que le RAPP de l'époque, qui suivait attentivement et analysait avec soin l'actualité de la commune, et en informait régulièrement les Pompignacais n'avait pas manqué de relever ce point.
Dans le Rapp'orteur n°3 daté d'octobre 2011, le RAPP s'élevait contre le cout anormalement élevé de cette réalisation surtout en comparaison d'équipements semblables dans d'autres communes.
Il avait été répondu que ce bâtiment était certes cher mais qu'il bénéficierait du label ''bâtiment basse consommation''. Il serait intéressant de savoir si les économies d'énergie réalisées sont vraiment substantielles.

Alain Roux
(ex président du RAPP)

Répondre
14 janvier 2018 - Les vœux du groupe d'opposition
Comme chaque année maintenant les 5 élus d'opposition qui, rappelons-le, représentent plus de 47% de la population des électeurs n'ont pas eu l'autorisation de bénéficier d'une salle communale, ont organisé hier une cérémonie des vœux dans une des salles du domaine viticole du Château Queyssard.

Ce fut comme d'habitude une réunion fort sympathique et conviviale, M. Massé a fait son discours seul et sans formalisme, c'est un peu dommage qu'il ne l'ait pas fait entouré des 4 autres élues et élus et du président du RAPP, l'association à l'origine de sa candidature en 2014 et qui est silencieusement en train de se dissoudre.
Mais le public peu nombreux ne nécessitait peut-être pas une telle mise en scène comme le maire le fait habituellement de son coté.

Dans son discours M. Massé est revenu sur les thèmes habituels de l'opposition, essentiellement la nécessité de se rapprocher un peu plus de la communauté de communes, sans oublier la dette exorbitante consécutive à la politique du maire actuel.

Voir les notes de vœux de Francis Massé

Mais depuis les vœux de l'an dernier il y a eu un évènement très important : l'élection de M. Macron avec son train rapide de réformes qui auront un fort impact sur les politiques communales comme par exemple la suppression de la taxe d'habitation pour une très grande majorité des habitants des communes (cf. mon mot ci-dessous), mais aussi les cures d'économies qui seront nécessairement imposées aux communes.
Dans ce contexte nouveau qui a chamboulé les jeux politiques traditionnels j'espérais que M. Massé évoquerait quelques nouvelles perspectives d'avenir.

Mais on ne peut imaginer le futur que si l'on sait tirer les leçons du passé, hélas M. Massé n'a toujours pas tiré les leçons de son échec en 2014, il s'imagine toujours que cela est dû à la présence de l'autre liste d'opposition, celle de M. Clare, pourtant sans la présence de cette liste l'hypothèse d'une élection de M. Lopez dès le 1er tour n'est peut-être paradoxalement pas à écarter alors que les 2 oppositions réunies étaient très largement majoritaires.
Dans cette hypothèse on peut imaginer que la présence de la liste de M. Clare a plutôt permis la possibilité d'un second tour !
Ce n'est pas mieux du côté du Maire et de sa majorité qui s'imaginent avoir gagné alors que ce sont tout bêtement les oppositions majoritaires qui ont perdu, faute de s'être entendues.

MM. Lopez et Massé ont donc au moins un point commun: ils n'ont jamais analysé ni pourquoi ni comment ils ont été élus !

La mi-mandat est maintenant passée et il serait peut-être grand temps de se poser ces questions et surtout d'écouter les pompignacais, les nouveaux comme les anciens.

Beaucoup d'habitants, ou de travailleurs présents sur la commune, espèrent encore que toutes les divisions habilement entretenues, voire exacerbées, par le maire cessent enfin.

En 2020 seule une liste totalement nouvelle pourrait avoir une vision et des projets nouveaux et cohérents pour l'avenir de Pompignac et de ses habitants, liste à parité, bien entendu comme le veut la loi, entre femmes et hommes, mais aussi à parité entre anciens et nouveaux habitants... et accessoirement à parité entre jeunes et vieux !
Bien que je sois un tantinet agnostique je prie Saint Martin, le saint patron de la paroisse, qui est aussi le symbole du partage et de l'écoute des besoins des autres afin qu'il nous inspire une future gouvernance raisonnable de notre commune dans le respect de la diversité des attentes et de la dignité de chacun, dans le respect de la nature, mais aussi et surtout dans le respect de la démocratie.

« Je fais un rêve » disait Martin Luther King en 1963 en souhaitant la fin des divisions raciales au USA,
de mon côté je rêve d'une fin des divisions haineuses au sein de notre petite commune
I have a dream
13 janvier 2018 - Saison des vœux à Pompignac
Majorité comme opposition vont nous présenter leurs vœux pour 2018.
J'espère qu'ils auront tiré les conséquences de la politique du gouvernement Macron sur la suppression de la taxe d'habitation pour 80% de la population.

Pourquoi ?

Majorité comme opposition, au moins d'accord sur un point, nous brandissent l'épouvantail du rattachement de la commune à Bordeaux Métropole (ex-CUB) au prétexte que nos impôts locaux seraient considérablement augmentés.
Cet argument étant devenu obsolète pour la majorité de la population pourquoi continuer à refuser d'entrer dans Bordeaux Métropole alors que cela ne pourrait qu'améliorer notre voirie, nos lignes de bus et bien d'autres choses encore ?
Écoutons donc attentivement ce qu'on nous dira lors de ces vœux.
7 janvier 2018 - Communiqué de la boulangerie de Pompignac
Extrait d'un message reçu ce dimanche de l'équipe de gérance de la boulangerie de Pompignac :

Nous tenons à vous informer sur les rumeurs de plus en plus fréquentes rapportées par nos clients concernant la BOULANGERIE de POMPIGNAC.
En effet, il semblerait que nous fermerions définitivement ce magasin, on ne sait quand, pour des raisons que nous ne connaissons pas nous même.
Sans mettre en cause qui que ce soit, nous souhaiterions que vous puissiez de votre côté informer la population de POMPIGNAC, élargie aux villages voisins, de ces " fake news " pouvant mettre en danger notre société comprenant 22 personnes actives réparties entre Artigues, Pompignac et Sadirac
.
Note personnelle: en ce moment je vous recommande leur galette des rois à la frangipane !
6 janvier 2018 - Un nouveau sigle a été ajouté au lexique
Il s'agit du sigle « SRU » - Voir sa définition
4 janvier 2018 - Expression libre
Régulièrement, une fois par trimestre, M. Alain Roux, ingénieur agronome, ancien Haut-Fonctionnaire au Ministère de l'Agriculture et ancien Directeur Départemental de l'Agriculture me communique un texte que je publie en toute liberté, sans commentaire ni censure sur pompignac.net.

Aujourd'hui sa contribution s'intitule « Fuite en avant ou priorité au désendettement ? »
Vous pourrez en prendre connaissance en suivant ce lien
31 décembre 2017 - Appel d'offres pas judicieux ... et quelques vœux ...
Voici un commentaire reçu ce matin à propos de l'appel d'offres pour travaux d'entretien de la voirie communale:
Cet appel d'offres montre que Pompignac n'entrera dans la mutualisation qu'en 2018.
Il aurait été plus astucieux (et plus économique) de grouper ces travaux et ceux de 2018 dans l'appel d'offres mutualisé 2018.
Une fois de plus on voit combien notre commune est gérée à la petite semaine, ce n'est que le résultat logique d'une gouvernance solitaire, autocratique et sans concertation, ni avec la population, ni avec les élues et élus de l'opposition ni même avec celles et ceux de la majorité.
La preuve: quand majorité et opposition sont pour une fois d'accord pour débattre d'un point à l'ordre du jour du Conseil Municipal celui-ci est retiré brutalement par le maire.
Tout cela est dans la droite ligne de l'arrêté liberticide du 30 décembre 2016.

L'année 2017 finit comme elle a commencé: MAL !

Un peu de démocratie, un zeste de respect d'autrui, un chouïa d'écoute au lieu de ces louches de mauvaise com, quelques économies, moins de clientélisme, etc. voilà qui pourrait commencer à garnir le panier des vœux pour 2018 au lieu de ces belles images vides et glacées dont on nous gave à longueur de temps sur tous nos ruineux médias de propagande.
C'est ce que je nous souhaite au minimum pour 2018, mais pour y arriver il faudrait un sacré coup de balai à Pompignac !
29 décembre 2017 - Enfin entendus ?
Depuis le temps que de nombreux habitants se plaignent de l'état lamentable de la voirie communale aurions-nous enfin été entendus ?

Peut-être, mais très partiellement, si vous regardez le détail du programme de travaux annoncés par l'appel d'offre d'hier pour travaux d'entretien de la voirie communale.

Les chemins de Bouchet, Bon-Ange et Sarail, pourtant extrêmement dégradés, ne sont pas concernés, or ce sont justement les chemins de mon voisinage immédiat, bizarre, comme les Dupondt je dirais-même mieux bizarre, qu'est-ce donc qui motive ces "oublis" ?

Ce vendredi 29 janvier, vers 11h48 sur le haut du chemin de Sarail Bernard Lamolie se demande s'il va réussir à entrer chez lui, en espérant que personne n'arrive en face car les bas-côtés ne lui inspirent pas confiance pour se rabattre afin de pouvoir se croiser.
28 décembre 2017 - Ils pourraient, eux aussi, avoir une belle école maternelle
Grâce à votre aide ces enfants de la brousse pourront avoir une belle école maternelle.
Prenez connaissance du message que nous envoie l'ONG Girondine « Écoliers du Sénégal »
22 décembre 2017 - Elle est encore là quand tout le monde est parti
En grec ancien, Khloê signifie "la verdoyante", "la jeune pousse", "le blé nouveau".
Dans la mythologie, Chloé était l'autre nom de Déméter, la déesse des moissons.
Chloé
, à la Brasserie des Sports est un peu comme Janus, elle a deux visages:
elle assure le service au moment du coup de feu, puis l'entretien des lieux quand tout le monde est parti, toujours discrète et efficace.
Lors du service pas besoin de lui faire signe, rapide et légère elle comprend d'un coup d'oeil les attentes de ses clients, c'est une qualité très appréciée dans la profession.

En cet après-midi d'un vendredi gris et humide j'arrive un peu fatigué à la brasserie des Sports, je n'ai même pas besoin de lui poser mes questions habituelles qu'elle y répond déjà :

Je suis pompignacaise, j'ai 28 ans depuis septembre dernier, je suis la maman d'un garçon de 6 ans, Enoa, écolier en CP à Pompignac.
Je travaille depuis 3 ans à la Brasserie des Sports, cela fait 13 ans que je suis dans la restauration: à La Péniche à Bordeaux, à Blanquefort, à Bègles, etc. mais c'est le premier poste que j'occupe depuis si longtemps.
Je fais le service du midi du lundi au vendredi, et le vendredi après midi je fais le gros entretien hebdomadaire et je tiens en même temps le bar et les jeux.
C'est un emploi à 15 heures par semaine, et comme j'habite à Comps, entre Blaye et Bourg-sur-Gironde, j'ai une heure et demi de trajet par jour, le reste du temps, pendant qu'Enoa est à l'école je vais chez mes grands-parents qui habitent ici à Pompignac.
Je cherche donc un complément d'activité à Pompignac
Vous avez quand même des loisirs ?
Oui je fais de l'équitation, j'ai commencé toute petite au Domaine de Rhodes
Quel niveau ?
Galop 6
Merci Chloé pour ces quelques minutes prises sur votre temps, j'espère que quelqu'un à Pompignac entendra votre appel.
18 décembre 2017 - Le nouveau locataire de Citon a du goût
Guillaume est un jeune pompignacais, il est maintenant un des tous premiers locataires des immeubles de Citon, peut-être même le premier ?
Pour se rendre à son travail il n'a désormais aucun problème de parking, il lui suffit en effet de traverser la rue à pieds pour se rendre à la Brasserie des Sports dont il est le nouveau chef depuis mars dernier.
Ce virtuose du Il s'agit bien entendu du piano de cuisson, en haut la table de cuisson et en dessous le four.
Mais peut-être le violon d'Ingres de Guillaume est-il le piano, qui sait ?
piano
a renouvelé la carte de midi (13 euros, entrée, plat, dessert, boisson), il propose en ce moment un menu d'entrainement d'avant fêtes à 20 euros.
Apparemment ça plait car la brasserie ne désemplit pas le midi, si ça continue il faudra réserver sa table à l'avance !
Bravo le marmiton de Citon !
17 décembre 2017 - Où sont passés nos 300 000 euros ?
Oui, je dis bien NOS 300 000 euros ?
Il s'agit des crédits consacrés à l'entretien de notre voirie grâce à nos impôts locaux.
C'est M. le Maire qui, il y a 2 ans et demi, m'avait demandé de publier son texte où il m'écrivait qu'un budget annuel de 300 000 euros était consacré à la voirie, en 2 ans 1/2 ça fait 750 000 euros cumulés, de quoi réparer quelques bas-côtés et quelques nids-de-poule, non ?

Cela devient préoccupant car les fortes pluies des ces deniers jours ont un peu plus encore aggravé la situation, notamment dans les quartiers nord de la commune, chemin de Bon-Ange, chemin de Bouchet, chemin de Marsalat, chemin de Martinot (surtout le bas du chemin ), chemin de Sarail, etc.
Il est devenu dangereux de se déplacer à vélo sur ces voies à cause des nids-de-poule et surtout des rives détériorées qui rendent dangereuse l'action de se rabattre sur les bas-côtés quand une auto arrive et qui empêchent les voitures de se croiser normalement.
J'invite le maire et son conseil, majorité comme opposition, à venir faire une petite balade chemin de Bouchet, ils comprendront certainement qu'il faudra qu'ils se bougent un peu plus qu'un peu, c'est plus urgent que racheter le terrain des voisins de la mairie pour faire je ne sais quoi !
7 décembre 2017 - Yapakchénou !
Un résident de notre petite commune m'a donné l'adresse d'un blog d'une commune voisine.
Ça fait du bien de ne pas sentir seul au monde
Cela pourrait être amusant si c'était sans conséquences sur notre Entre-deux-Mers way of life
5 décembre 2017 - 20h - Conseil Municipal du 27 novembre 2017
J'ai terminé mon compte-rendu du dernier du Conseil Municipal.

J'ai essayé de rester purement factuel afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.

➽ L'association PSE en a fait une analyse personnelle que vous pouvez voir ici.
➽ L'association RAPP ne s'est pas encore prononcée.

Si vous avez des opinions personnelles à faire connaître je me ferai un plaisir de les publier, c'est gratuit !
5 décembre 2017 - Grattons le vernis comme on dit à Lormont
Le nouveau M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac est certes très beau dans sa présentation, tout comme le site web, tout cela a dû couter bonbon, je m'y connais un peu en ce domaine quoi qu'IL en dise....
Des communicants professionnels ont certainement été sollicités, mais que cache donc ce couteux vernis ?

Le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac hivernal s'ouvre sur un poème du père Hugo, extrait des Contemplations, ça au moins c'est bien choisi, c'est de l'auto-contemplation: un beau portrait bien relouqué (en un seul mot), un bon gros poème des familles et un édito aussi lourd qu'une feuille d'impôt un soir de chagrin.

Grattons un peu, je tombe sur un rubrique intitulée « EN UN CLIC » mais c'est encore une promesse non tenue : j'ai eu beau cliquer 5 ou 6 fois au moins sur le thème "Associations", je n'ai rien trouvé sur la rubrique Écologie, qui d'ailleurs n'existe pas, pourtant il me semble qu'il y a au moins une association qui œuvre en ce domaine à Pompignac ... c'est La disparition, comme écrirait Georges Pérec !

Bon, passons et grattons comme on dit à Lormont, j'ai voulu voir la liste des conseillers municipaux car j'ai la mémoire des noms qui flanche.
Pour ça, cette fois, je n'ai usé que 2 clics pour les trouver, il faut dire qu'Madame Immer devrait nous faire un topo sur la nouvelle orthographe bisexuée dite inclusiveils.les sont belles z'et beaux, tout sourire et très bien cadrés, mais il en manque 5,
mais non, en déroulant bien plus bas dans la page je trouve les 5 manquants mais Ha, le français qu'on enseigne chez nous maintenant,
Madame Immer devrait encore nous faire un topo sur la nouvelle orthographe bisexuée dite inclusive
elles.ils
ne sont pas Madame Immer devrait encore nous faire un topo sur la nouvelle orthographe bisexuée dite inclusivebeaux.elles et ressemblent à ça , mais peut-être n'ont-Madame Immer devrait encore nous faire un topo sur la nouvelle orthographe bisexuée dite inclusiveils.elles pas voulu se rendre à la séance de pause ?
Si toi, cher lecteur.trice, n'es pas content.e de ma prose, quel qu'en soit le motif, sache que je publie tous les textes non anonymes qui me sont adressés, je publie même les textes de celui qui nie tout droit de réponse dans sa presse locale financée par nos impôts!
4 décembre 2017 - Hé oui ! pompignac.net est utile !
C'est ce que je disais déjà le 24 février dernier et la lecture du M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de décembre me le confirme: depuis mai dernier constatant que les commerçants et artisans locaux étaient complètement passés sous silence dans les publications municipales j'ai commencé à faire le portrait de plusieurs d'entre-elles et d'entre-eux.

Et justement ce mois-ci le MPP met à l'honneur un artisan et un commerçant, j'en suis heureux pour eux, mais je me demande si nos propagandistes municipaux y auraient pensé si je n'avais pas pris et développé cette initiative...

Vieux motard que j'aimaisPour celles et ceux qui ne connaissent pas la contrepèterie,
il y en a encore parait-il, mais ici c'est tout de mon cru:

Mieux vaut tard que jamais !
, comme disait ma grand-mère !

Pour les nouveaux arrivants à Pompignac je rappelle que je continuerai à qualifier le Bulletin municipal de MPP (Mensuel de Propagande de Pompignac) tant que le rédacteur en chef de ce bulletin refusera de diffuser un droit de réponse aux pompignacais désignés à la vindicte publique dans d'odieux articles, mais aussi tant que les élus d'opposition n'auront aucun moyen d'expression comme cela se fait dans les communes où la démocratie a encore un sens.

Oui, pompignac.net est utile, la démocratie, la liberté d'opinion sont des biens immatériels aussi utiles, sinon plus, que toutes les réalisations plus ou moins luxueuses que l'on peut faire avec l'argent de nos impôts !
3 décembre 2017 - Conseil Municipal du 27 novembre 2017
Les détails techniques complets du Conseil Municipal de lundi dernier sont prêts.
Le détail des débats est en cours de rédaction.
3 décembre 2017 - Décorations de Noël   ⁂ ★ ⁂ ★
En entourant de LED chacun de ces placards publicitaires sauvages qui envahissent notre commune
ça ferait une forte concurrence aux exubérantes
illuminations communales
de Noël !
Merci à la personne qui m'a envoyé ces photos


2 décembre 2017 - Fauchage des fossés dans la commune
Vu hier 1er décembre sur le site de la commune :
A partir d'aujourd'hui, l'épareuse procède au fauchage dans les fossés de la commune.

Le fauchage a commencé sur l'avenue du Pont Castaing, merci d'être vigilants sur la route.

A mon tour je recommande la vigilance à la commune: attention à ne pas racler jusqu'au raz du sol, attention à respecter arbres et arbustes, un girobroyeur ne doit pas être un outil de taille des arbres, haies et arbustes
1er décembre 2017 - Conseil Municipal du 27 novembre 2017 (suite)
Mon compte-rendu du Conseil Municipal de lundi dernier vient de s'enrichir d'un texte important.
Le reste suivra samedi ou dimanche.
30 novembre 2017 - Conseil Municipal du 27 novembre 2017
Pour des raisons totalement (in)dépendantes de ma (mauvaise) volonté je tarde un peu à rédiger mon compte-rendu personnel du conseil municipal de lundi soir, néanmoins vous en trouverez l'essentiel sur la page des comptes-rendus en suivant ce lien.

Tout ce que je peux en dire pour le moment c'est que, sur la forme, ce fut un Conseil Municipal parfaitement tenu, dirigé de main de maître par le maire, dans le plus total respect mutuel des conseillers et des pompignacais présents.

Sur le fond il y aurait beaucoup de choses à dire ou à analyser, aussi bien du coté du maire que de celui de sa propre majorité, mais aussi du coté de l'opposition, et c'est aussi de ce coté-la que je m'interroge ....

Mais j'y reviendrai plus en détail, sur le fond comme sur la forme, dès que j'aurai terminé ma copie.

Francis Gérard, le correspondant local de Sud-Ouest, a de son coté publié un article le 30 novembre et de son coté PSE évoque ce conseil en quelques lignes et se pose quelques questions.
26 novembre 2017 - Il va falloir remettre les pendules à l'heure !
C'est bien vrai qu'à Pompignac il va falloir sans retard remettre les pendules à l'heure.
Nous y reviendons prochainement mais en attendant une visite chez Jean-Michel Lachaud, l'horloger de Pompignac, s'impose !
20 novembre 2017 - Délinquants, vous avez dit délinquants ?
Deux associations pompignacaises sont toujours interdites de séjour dans nos salles communales au prétexte qu'elles auraient commis des délits. Des délits ? Mais lesquels ?
J'avais bien entendu et lu de telles accusations ici, chez nous, à Pompignac.

En attendant des réponses à ces questions je viens cet après-midi de trouver dans ma boîte au lettres un tract de PSE (Pompignac Sauvegarde Environnement), justement une des ces associations déclarées arbitrairement personæ non gratæ par le maire, où l'on apprend que le Tribunal Administratif de Bordeaux vient de donner raison à PSE qui avait fait un recours contre un permis de construire délivré par le maire sur une zone naturelle jugée inconstructible.

Pour en savoir un peu plus je viens de consulter le blog de PSE qui nous donne quelques détails supplémentaires.
C'est ainsi que l'on y apprend que le maire devra ordonner une indemnisation à PSE payée par la commune ! Avec cet argent PSE pourra peut-être louer une salle à la Maison de Cadouin pour ses réunions ?
Un comble pour celui qui avait pris un indigne arrêté municipal interdisant à cette association l'accès aux locaux municipaux.

Cette affaire est à rapprocher des actions de l'association C.A.U.D.E.R.A.N. fondée par M. Denis Lopez h et dont l'Express relatait ainsi les exploits il y a quelques années :
Depuis le début des années 90, le quartier huppé de Caudéran s'est ainsi rebellé contre les nouveaux immeubles résidentiels érigés en hauteur. « Les permis de construire étaient souvent illégaux », note Denis Lopez, fondateur de l'Association Caudéran. Fort de 2 500 adhérents, cet organisme a gagné plus de 40 procès et continue de ferrailler à propos de la moindre modification du plan d'occupation des sols.
Si cette association existe encore il serait utile de lui demander d'examiner si un recours est possible contre les projets de bâtiments prévus en R+2 (Rez-de-chaussée+2 niveaux) avenue du Périgord.

Le blog de PSE fait allusion à une autre affaire pompignacaise où la mairie se serait fait retoquer par le Tribunal Administratif de Bordeaux. En cherchant un peu, merci Google, j'ai trouvé ceci.

Toc et retoc !
Toqué et retoqué la même année, ça vaut une toque à 2 étoiles au guide des gastronomes.


Bravo PSE, bravo Madame la Présidente, cela prouve qu'il ne faut pas avoir peur de se battre contre les décisions arbitraires !
18 novembre 2017 - « Mon maire, ce héros » fichtre !
« Mon maire, ce héros », c'est ainsi que titre La Gazette des Communes à propos du 100e congrès de l'AMF.
L'AMF c'est l'Association des Maires de France, moi qui suis de mauvaise foi, comme me le rappelle fort aimablement notre maire chaque fois qu'il m'écrit, je dirai plutôt, en éxagérant à peine, que l'AMF c'est le lobby très conservateur et corporatiste d'une grande majorité des 36 000 maires de France.
C'est en quelque sorte un syndicat qui réunit 36 000 adhérents.

A ce propos vous connaissez un syndicat qui voudrait que l'on réduise de façon drastique le nombre de ses membres ?

Non ? Pourtant il faudra bien un jour réduire fortement le nombre de communes en France, tout comme il faudra réduire notre dette et le chômage, à mon avis ces trois thèmes ont un lien entre eux !

Mais revenons à notre fameux héros, le voici tel que le dépeint La Gazette des Communes:
Portrait-robot :
le maire courage (merci Bertolt Brecht pour cette blague !)
le maire colère
le maire flic
le maire aménageur
le maire argentier
le maire soutien de la culture
le maire écolo
le maire manager
Ma foi c'est peut-être vrai dans beaucoup de communes, en tous cas lisez tranquillement chacune de ces rubriques dithyrambiquement titrées et comparez.

Hélas, La Gazette a oublié un thème très important pour une petite commune :
le maire rassembleur
Et quand vous aurez lu ces rubriques (bravo!) appliquez donc tous ces qualificatifs à notre maire à nous et si vous n'avez pas peur de vous exprimer je me ferai un plaisir de publier sans commentaires ni censure vos opinions à ce sujet.
Quant à moi je reprendrai un de ces jours cette même grille d'appréciation pour l'appliquer à l'aune de ce que nous avons chez nous.
11 novembre 2017 - Hommage à ces pompignacais morts à la guerre de 1914-1918

Cliquez sur l'image
Ils habitaient à Pompignac, ils étaient jeunes pour la plupart, ils sont morts à la guerre loin de leurs familles, ou dans leurs familles après la guerre, des suites de leurs blessures .
La commune comptait 566 habitants avant la guerre, André Servan, son maire, a dû annoncer 24 fois la terrible nouvelle à chacune des familles.

Ramené à la population d'aujourd'hui ce serait l'équivalent de 120 morts parmi nos jeunes qui seraient ainsi morts à la guerre.
Cliquez sur l'image

Guerre de 1914-1918
D'après la plaque commémorative de l'Église Saint-Martin. cf. ci-dessus à gauche
Une autre façon d'honorer leur mémoire serait de parler d'eux, d'évoquer leur trop courte vie. Qui étaient-ils ?
1914
CHAVAROCHE Ulysse St Vincent (Belgique) 22 août 25 ans
BOIS Adolphe Pierre St Vincent (Belgique) 22 août 20 ans
LAVERGNE Ferdinand Hector Eton (Meuse) 24 août 27 ans
1915
BARBERE Jules, Commandant Amiens (Somme) 8 février 54 ans
CADRET Pierre Perthe-Les-Hurlus (Marne) 16 février 32 ans
DELCOUDER André Ablain-St-Nazaire (Pas-de-Calais) 5 juin 39 ans
MOUSSARON Jean Attichy (Oise) 3 juillet 29 ans
1916
COUSIN Pierre Haucourt (Meuse) 6 avril 20 ans
DESGREZE Bernard Ligny-en-Barrois (Meuse) 23 mai 24 ans
GAUTHEY Jean René Hardecourt (Somme) 20 juillet 21 ans
DEES Pierre Thiaumont (Meuse) 26 juillet 25 ans
AUBERT Philippe Bois-Chenois (Meuse) 5 septembre 31 ans
FAURE Pierre Bouchavesnes (Somme) 20 septembre 31 ans
1917
DELCOUDERT Jean Brod (Serbie) 2 avril 28 ans
LAPORTE Jean Rouen (Seine-Inférieure) 20 avril 43 ans
LOLIVIER Jean Bouy (Marne) 9 mai 20 ans
GAUTHEY Pierre André Ravin-du-Bois-du-Chien 10 mai 20 ans
SAINGIRONS Paul Auguste Moronvillers (Marne) 6 juillet 20 ans
1918
MARSAUD Jean Hopital d'Aire-sur-Adour (Landes) 23 mars 21 ans
GOMMERET Roger Marcle La Pannetière (Oise) 25 mars 24 ans
DAGENS Pierre Albert, Aspirant Couvrelles (Aisne) 28 mai 21 ans
JOURNEAU Jean Antheuil (Oise) 12 juin 40 ans
RENARD Roger Corcy (Aisne) 18 juillet 26 ans
1919
EYBERT Frédéric Théodore Pompignac 26 mars 28 ans
9 novembre 2017 - A Pompignac le béton se porte de mieux en mieux

Faisons un songe bucolique: « Ce nouveau projet au coeur de POMPIGNAC se découvre des points de vue qui ouvrent sur une campagne paisible et magnifiquement pourvue par la nature : bois, forêts, vignoble... « Le Clos des Lilas » est une réalisation qui comportera un bâtiment sur 2 étages et constituée de 24 logements. Chaque appartement bénéficie d'une loggia de belles dimensions et d'un parking privé.»
Rassurez-vous, cette superbe prose n'est pas de moi !

20/11/2017 : En voulant revenir sur cette annonce je découvre qu'elle a fort opportunément disparu du web le 10 novembre 2017 (sauf l'image) jugez vous-même
Pourtant, en cherchant un peu, on la retrouve quand même ici !
5 novembre 2017 - Pleurons, comme Malraux, ces grands chênes qu'on abat

Notre maire n'a pas l'air d'aimer les arbes. En effet son premier geste dès il s'est installé à la mairie a été de faire abattre les tilleuls qui, probablement, empêchaient ses administrés d'admirer le centre du pouvoir local.

D'après ce que je viens de lire nous venons d'en avoir une nouvelle confirmation, au grand deuil des chênes cette fois, hélas.

Quand tous les terrains de notre patrimoine communal constitué depuis longtemps par la patiente sagesse de nos aînés auront été dilapidés la seule ombre qui pourra nous apporter un peu de fraicheur, lors des canicules à venir, sera celle des immeubles qui poussent plus vite que ces grands chênes qu'on abat sans le moindre souci du respect de la nature.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 830 838 fois
En janvier 2018 il y a eu 12 753 pages vues - cette page a été visitée 146 077 fois - Précédente visite le 21/01/2018 à 18h 48mn
En janvier 2018 il y a eu 12 754 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Vendredi 19 janvier 2018

Dialogue musclé au Conseil municipal

Merci à Francis Gérard pour son excellent compte-rendu du conseil municipal.
De mon côté je ferai tranquillement mon compte-rendu habituel durant ce week-end.

Tribune libre
Droit de réponse

Bonsoir M. pompignac.net,

J'ai bien lu votre article concernant les voeux 2018.
Pour ma part, en tant qu'élu d'oppostion je n'ai jamais brandi l'épouvantail du rattachement à BORDEAUX METROPOLE bien au contraire.
Il serait souhaitable que vous précisiez qu'elle est cette opposition qui brandit cet épouvantail.

Cordialement
Gérard SEBIE
Message reçu le 13 janvier 2018 à 18h49

Lundi 15 janvier 2018

Conseil Municipal du 15 janvier 2018

Six points seront présentés au Consil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Mercredi 4 janvier 2018

À Pompignac une nouvelle discrimination commence à sévir chez certains :
« la vieillophobie »

Connaissez-vous la différence entre un jeune et un vieux ?

Non ? Alors cliquez ici

Signé Nanar, 76 hivers, sur le web depuis 24 ans

Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché

Vendredi 15 décembre 2017

Manifestation florale à Pompignac

Lundi 27 novembre 2017

Conseil Municipal du 27 novembre 2017

Treize points seront présentés au Consil Municipal
Voir le compte-rendu

Salle du Conseil à 19 heures
Samedi 11 novembre 2017

Mises à jour du lexique communal: en lettre D et en lettre E

Samedi 21 octobre 2017

Petite annonce personnelle

Je cherche quelqu'un, de préférence pas trop loin d'ici, qui aurait installé Ruby on Rails et qui aurait la possibilité, l'amabilité et la patience de me donner un coup de main pour l'installation de ce famaux framework, mais fumeux pour moi.
Je programme en mode natif en php, javascript et mySQL avec html 5 et css 3 et ça me prend trop de temps, surtout pour passer en mode ‟Responsive Design
Merci de me contacter ici

Jeudi 5 octobre 2017

Une nouvelle tribune libre vient d'être mise en ligne

« Des progrès ... mais peut mieux faire »

Mercredi 4 septembre 2017

Compte-rendu synthétique par PSE du conseil municipal du 27/09/2017

Mercredi 27 septembre 2017

Conseil Municipal du 27 septembre 2017

Dix points ont été présentés au Consil Municipal
Voir l'ordre du jour

Jeudi 13 juillet 2017

On ne peut pas être à la fois dedans et dehors

A propos de la CDC on voit bien trop souvent que certains voudraient en effet être à la fois dedans et dehors

Voir à ce sujet un extrait d' article de Sud-Ouest intitulé
« Une élection tendue »

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché